• comment mieux faire l'Amour...

    Comment mieux faire l’amour...

     

    Par Medisite.fr

    Nous rêvons toutes et tous de plus de plaisir, de désir et d’amour. Comment améliorer son savoir-faire et sa pratique ? Comment deviner les envies de l’autre et les satisfaire pleinement ? Les secrets d’une sexualité épanouie !

     

     

    Exprimez vos sensations

    L’essentiel du plaisir amoureux se passe dans la tête. Si la mécanique était la seule source de plaisir, il serait bien monotone. Pensez à exprimer mutuellement ce que vous ressentez en vous-même pendant l’amour.
    En pratique : Exprimez votre désir, votre attirance. Exprimez le plaisir que vous percevez sous ses caresses. Décrivez ce que vous éprouvez : des frissons, de la chaleur, des chatouillements… Exprimez aussi les variations : cela augmente, ça monte… Ces informations augmente l’interconnexion entre deux partenaires. Savez-vous qu’autrefois un rapport sexuel s’appelait aussi une connexion ?

     

    Côté femme : Montrez-lui votre désir

     

     

    Pour un homme, le désir de l’autre est un puissant aphrodisiaque… En pratique : Il a besoin que sa partenaire le désire et le lui montre. Or, nombreuses sont les femmes qui n’osent pas. Trouvez votre manière d’exprimer votre envie, par les gestes, la parole, par un langage codé entre vous. Un désir partagé, c’est le début d’une sexualité plus épanouie. Vous entendre dire que vous le désirez est aussi important pour lui, que pour vous de l’entendre vous dire : "Je t’aime"...

     

    Côté homme : apprenez à déclencher son orgasme

    L’orgasme féminin est souvent fragile. Pour survenir, il nécessite des stimulations spécifiques, propres à chaque femme. Une caresse un peu trop appuyée, un angle de pression insuffisamment précis, et vous passez à côté de sa jouissance. En pratique : Demandez-lui des indications et ne vous mettez pas trop la pression. Pour une femme, obtenir un orgasme n’est pas forcément le gage d’un rapport très réussi. Elle peut être très satisfaite d’avoir fait l’amour même sans avoir atteint l’extase.

     

    Oubliez l’extase simultanée

     

    Déclencher un orgasme top chrono au même moment est pour beaucoup de couples un exploit. Or, le plaisir de vivre l’orgasme chacun son tour est très souvent plus agréable. En effet, il vous permet de profiter entièrement du plaisir de sentir l’autre jouir, puis, de vous abandonner à votre tour (ou l’inverse !) En pratique : Laissez venir le plaisir. Si vous laissez les vagues de votre plaisir aller et venir sans vouloir les contrôler, vous apprendrez à surfer sur celles-ci. De temps à autre, l’orgasme pourra alors survenir au même moment pour vous deux... Sans qu’il se soit agi d’une performance sportive.

     

     

    Décryptez vos envies inavouées !

     

    Pour mieux faire l’amour, donc pour ressentir plus de satisfaction, il faut obtenir ce qui vous fait du bien. C’est possible, à condition de le savoir vous-même. Petit problème nombreux sont celles et ceux qui n’en savent rien ! En pratique : Répondez à de simples questions. Qu’est-ce que je préfère dans une relation sexuelle ? Qu’est-ce que j’aimerais changer ou expérimenter ? Un geste, un échange, une posture, une ambiance... Et puis, observez vos sensations. Plutôt que de penser parfois : "ce n’est pas génial", observez ce qui est agréable et concentrez-vous dessus...

     

     

     

    Côté femmes : Félicitez-le !

    Autre élément qui peut encore faire monter sa satisfaction sexuelle chez l’homme : votre approbation quant à sa manière de vous faire l’amour. En pratique : Sachez lui dire qu’il est un bon amant. "J’ai adoré tes caresses tout à l’heure". "J’ai eu beaucoup de plaisir aujourd’hui". À côté de ces compliments, son orgasme à lui sera presque secondaire. Ce plaisir-là extrêmement profond, augmente intensément la satisfaction sexuelle masculine. Savoir qu’il est unique, qu’il vous donne du plaisir, est pour lui essentiel. Il sera d’autant plus motivé ensuite pour vous satisfaire au mieux...

     

     

     

    Côté homme : Dites-lui que vous l’aimez !

    Quand une femme se sent aimée, elle peut faire une confiance totale, et se laisser aller à un plaisir profond. La jouissance orgasmique n’est pas simplement déclenchée par des stimulations adaptées. Le cerveau doit aussi accepter de lâcher prise pour que la jouissance suprême survienne. En pratique : Vous le savez sans doute, une femme a besoin de se sentir aimée pour que l’acte sexuel lui procure encore plus de plaisir. Messieurs, lâchez-vous et si c’est le cas, surtout dites-lui que vous l’aimez !

     

    Osez réclamer

    Vouloir mieux faire l’amour, c’est un objectif passionnant. Pour y parvenir, il est indispensable d’oser demander ce que vous souhaitez. Le fameux "quand on s’aime, on se comprend sans se parler" reste une erreur courante. Justement si, quand on s’aime, on a besoin de se parler pour exprimer à l’autre comment il (ou elle) peut vous donner du plaisir. En pratique : Si vous en avez l’habitude, bravo. Sinon, commencez par de petites choses. Dites simplement "encore", "plus doucement", "plus vite"... Petit à petit, vous saurez en dire plus. Vous pouvez aussi aider votre partenaire d’un geste, comme lui prendre la main pour la guider par exemple.

     

     

     

    Côté femme : Rassurez-le sur sa vigueur

    Un homme aime qu’on le désire, mais ce n’est pas tout. Concrètement, la gent masculine a besoin d’avoir confiance en son érection avant de se laisser aller au plaisir. N’hésitez pas à câliner son sexe très tôt pendant les préliminaires. À partir du moment où il se sent rassuré sur la qualité de son érection, il peut prendre plus de temps pour des préliminaires... En pratique : Ce n’est pas parce qu’une caresse très sexuelle est parfois nécessaire au début des préliminaires que l’homme souhaite passer directement aux choses sérieuses. Quand il est sûr de son érection, sachez repasser aux câlins moins sexuels !

    Côté homme : calez votre timing sur le sien

     

    Pour mieux faire l’amour, un homme doit prendre en compte le facteur temps. Le temps d’une femme est presque toujours plus lent que celui d’un homme. En moyenne, une femme a besoin de 20 minutes de préliminaires pour parvenir à un degré d’excitation maximum. Pour un homme, c’est nettement moins. En pratique : Prenez votre temps, c’est bon pour vous aussi. Certains hommes trouvent cela fastidieux de devoir freiner leur élan pour laisser à leur partenaire la possibilité de les suivre sur les chemins de l’excitation. Dommage ! En effet, quand un homme apprend le plaisir de la patience, il ressent une jouissance supérieure.

     

     

    Côté femmes : Informez-vous sur ses désirs

     

    Si l’on peut dire des généralités sur les hommes, le vôtre est pourtant unique. Pensez à lui demander ce qui pour lui est essentiel en amour. Lorsqu’on le sait il devient a priori plus facile de mieux lui faire l’amour... En pratique : Pour Loïc, voir le corps de sa partenaire dans la lumière est un puissant aphrodisiaque. Pour Albert, le simple fait de s’entendre dire "encore" de la part de sa compagne, le comble et le stimule. Pour Eric, s’allonger sur le dos, rester immobile et laisser sa femme tout faire permet de monter très haut dans le plaisir. Chacun son mode d’emploi… à vous de le découvrir.

     

     

    Côté homme : interrogez-la sur ses envies

     

    Comme chaque femme est unique, pour qu’elle juge qu’ensemble, vous faites l’amour de mieux en mieux, jouez au détective. Demandez-lui ce qu’elle aimerait changer quand vous faites l’amour. Vous serez peut-être surpris. En pratique : La plupart des femmes se plaignent du manque de fantaisie de leur homme en matière sexuelle. Elles ne recherchent pourtant pas forcément des sensations fortes. Elles aiment qu’une union sexuelle ne se fasse pas toujours sur le même modèle. Alors, soyez inventif, variez les mouvements, les postures, les caresses...

     

     

     

    Pas de critique !

     

    Faire l’amour, ça s’apprend. Même si votre partenaire n’est pas au top, ne soyez pas trop critique, il ou elle peut progresser ! Une remarque, même formulée gentiment, peut blesser profondément l’autre. Alors, stop aux critiques. Pratiquez plutôt l’encouragement systématique quand quelque chose vous plaît. En pratique : Soyez très délicat(e). Vous pouvez toujours dire : "Tu vois, avant, c’était moins bien que maintenant dans tel ou tel domaine..." Une critique au passé, ça passe !

     

     

    Laissez tomber les performances

     

    Croire que la durée des va-et-vient doit être la plus longue possible, c’est peut-être une erreur. Imaginer que l’on doit absolument faire l’amour 3 fois par semaine ou plus, c’est aberrant. Vouloir à tout prix expérimenter toutes les postures du Kâma-Sûtra à chaque fois, c’est un challenge, pas forcément du plaisir... En pratique : Recentrez-vous sur vous deux. Votre vie sexuelle pour être épanouie doit être une production totalement personnelle, un espace d’intimité unique entre vous, qui ne ressemble à aucun autre. C’est à vous de l’inventer. Car c’est le signe que votre vie sexuelle est intéressante.

     

    Posez des questions pour vous améliorer

    Vouloir que l’autre fasse mieux, pourquoi pas ? Toutefois, la seule personne que vous pouvez changer, c’est vous. Commencez donc par chercher à tirer le meilleur parti de vous-même. Osez lui poser des questions sur votre manière de faire l’amour, surtout si votre partenaire n’est pas très à l’aise pour s’exprimer sur votre sexualité. En pratique : Dites-lui que vous voulez mieux faire. J’aimerais que nos relations soient plus sensuelles... Qu’est-ce que tu penses qu’on pourrait changer, améliorer ? Soyez à l’origine d’une sorte de "brainstorming" sexuel à deux !

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :